INFORMATIONS SUR LA MISE EN PLACE DU PROJET EDUCATIF TERRITORIAL (NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES)

Publié le par Montbrun-Bocage

 

INFORMATIONS SUR LA MISE EN PLACE DU PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

 

 

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

 

 

A la rentrée scolaire 2014, la municipalité, en concertation avec le conseil d'école mettra en place la réforme des rythmes scolaires. Tous les élèves bénéficieront de 24 heures de classe par semaine, réparties sur 9 demi-journées.

La journée comptera 5 heures ¼ d'enseignement. Les activités périscolaires de type artistique, sportif et culturel seront proposées à tous les enfants dans le cadre d'un projet éducatif territorial.

 

Les cours commenceront à 9 h et se termineront à 15 h 45 les lundi, mardi, jeudi et vendredi, avec une pause méridienne de 1 h 30 pendant laquelle sera assuré le service de restauration. Les cours auront également lieu le mercredi matin de 9 h 00 à 12 h00. L’accueil du soir sera assuré dans le cadre du centre de loisirs de 16 h 30 à 18h 15.

 

Les nouveaux Temps d’Activités Périscolaires (TAP) auront lieu de 15 h 45 à 16 h 30 les lundi, mardi, jeudi et vendredi. La municipalité prendra en charge la totalité du coût de ces nouveaux temps d’activités.

 

Les activités pédagogiques complémentaires (APC), une forme de soutien scolaire, dispensées par petits groupes, aux élèves désignés par les professeurs de l'école, se dérouleront le mardi et le jeudi de 15 h 45 à 16 h 30, hormis la première et dernière semaine de chaque période entre les vacances scolaires.

 

Ces activités dispensées aux élèves, TAP ou APC, sont facultatives et la liberté est laissée aux parents d'accepter ou non que leurs enfants puissent bénéficier du Temps d'Activité Périscolaire et des Activités Pédagogiques Complémentaires.

Cet engagement devra être pris par les parents pour chaque période entre vacances scolaires, soit 5 semaines environ.

 

Les enfants de T.P.S, P.S., M.S., de maternelle constitueront un groupe permanent dont la référente-animatrice sera l'ATSEM en place dans la classe maternelle.

 

Les enfants de G.S. seront intégrés dans les 3 autres groupes constitués des enfants des cycles 2 et 3, soit une cinquantaine d'enfants. Deux jours par semaine (APC + TAP) les groupes seront de 9 enfants environ, et deux jours par semaine (TAP) les groupes seront de 17 enfants environ (ces effectifs se justifient dans l'hypothèse où tous les enfants participent aux TAP). Les premiers retours d'expérience, par les écoles en zone rurale ayant mis en place ces nouveaux horaires en 2013, font apparaître une fréquentation de 75%.

Les activités auront lieu principalement dans l'enceinte de l'école.

Les locaux seront aménagés de telle manière que les enfants puissent investir à leur convenance des espaces type dessin, jeux de société, lecture, repos, jeux de cour. Ce sont des moments qui pourront laisser le choix à l'enfant entre des activités plus ou moins structurées.

 

Le transport scolaire sera toujours assuré par le Conseil Général de la Haute-Garonne. Les enfants seront pris en charge par le bus de ramassage après les activités périscolaires, soit à 16 h 30.

 

Les activités périscolaires seront coordonnées par le Maire et la Directrice du Centre de Loisirs. Elles seront planifiées par cycles de façon à ce que tous les enfants puissent participer au plus grand nombre.

 

 

Mise en place du projet

 

Chaque jour de la semaine, 4 activités seront proposées aux enfants ; 3 seront animées par des employés communaux, la 4ème pourrait l'être par un intervenant extérieur dans le cadre d'un partenariat réfléchi.

Cet intervenant devra s'investir sur une durée minimum, un trimestre par exemple. Il sera déclaré comme animateur occasionnel auprès de la D.D.C.S. De la Haute-Garonne (anciennement Jeunesse et Sport) comme le prévoit la loi. Il sera en charge de son groupe sous la responsabilité du Maire et bénéficiera de la même protection qu'un employé communal (responsabilité, assurances...) Le coût total à la charge de la collectivité sera de 15 € par jour, toutes charges comprises, pour une prestation de 45 minutes de présence effective auprès des enfants. Il sera réglé, soit sous forme de salaire, soit de défraiement, soit, plus vraisemblablement par le biais d'une association qui regroupera l'ensemble des intervenants tout au long de l'année.

Ces animateurs n'auront pas l'obligation d'être professionnels ou diplômés pour l'activité qu'ils proposent, mais ils devront néanmoins maîtriser leur sujet pour présenter une animation de qualité.

 

Une autre façon de participer au projet se fera sous forme de bénévolat. Des personnes pourront proposer une activité ponctuelle pour un groupe, mais elles seront accompagnées d'un animateur communal. Leur statut sera celui « de collaborateur occasionnel » auprès de la collectivité, statut qui leur garantit une protection en cas d'incident.

Exemple d' animations :

- comment entretenir son vélo (réglage des freins, tension de la chaîne, réparation de crevaison)

- préparer une recette de cuisine simple ou insolite ;

- sensibiliser les enfants à l'environnement (gestion des déchets ménagers, recyclage...) ;

- l'approche des animaux (venir avec une jument et son poulain dans la cour de l'école et expliquer le comportement à adopter en sa présence) ;

- le soin des animaux (pansage d'un cheval …) ;

- initier les enfants au langage HTML où les enfants apprendront à programmer une petite animation (l'école possédant une salle informatique) ;

- l'apprentissage d'une chanson, un récit de voyage, la découverte des insectes et des plantes... autant de sujet qui pourront être abordés dans les 45 minutes imparties.

 

Ces bénévoles pourront être des parents, bien sûr, mais aussi des grands parents ou toutes autres personnes souhaitant participer à ce projet éducatif territorial.

Ce projet peut aboutir à un fonctionnement extrêmement gratifiant et positif pour l'ensemble de la collectivité si nous arrivons à le mener à bien.

 

Mise en œuvre

 

Pour les intervenants extérieurs, un groupe de travail sera constitué entre les différents acteurs pour élaborer une grille d'activités et son mode de fonctionnement.

Pour les bénévoles occasionnels, toutes celles et ceux qui pensent pouvoir proposer une activité peuvent, dans un premier temps, la soumettre au maire qui la présentera lors des réunions de travail.

A la rentrée scolaire, un petit groupe constitué de la directrice du Centre de Loisirs, d'un élu et un représentant des parents d'élèves, sera chargé de la mise en œuvre et la coordination des différents ateliers.

 

Ce document qui vous est soumis peut encore être modifié lors de réunions de travail à venir.

Toutes les suggestions et idées sont les bienvenues et peuvent être communiquées aux délégués des parents d’élèves, aux élus ou aux enseignants.

 

Une réunion publique du comité de pilotage comprenant les parents, les enseignants, les élus en charge de l'école, les représentants de la CAF, de la DDCS et de l’Éducation Nationale sera organisée au début du printemps.