Divagation chiens

Publié le par Christian Seneclauze

J'ai reçu par lettre recommandée avec accusé de réception le courrier ci-dessous.

Cet habitant du village me demande de prendre les mesures nécessaires pour que cessent les désagréments suite à la divagation des chiens.

En règle générale, un courrier recommandé peut précéder une action en justice s'il n'est pas suivi d'effet.

Cet habitant, dans ce cas, a doublement raison :

- il n'a pas à subir de désagréments causés par la divagation des chiens ;

- il est dans son droit absolu de demander au maire d'user de son pouvoir de police.

J'ai pris un arrêté municipal (voir copie ci-dessous) concernant ce sujet en octobre 2011 et qui a été diffusé individuellement à tous les foyers de la commune. Ce qui suppose que tous les Montbrunais connaissent les règles.

J'ai depuis lors fait preuve de beaucoup de mansuétude, de tolérance et même d'une certaine lâcheté vis à vis de la divagation des chiens, car je connais l'attachement des gens à leurs animaux de compagnie et je répugnais à les faire mettre en fourrière.

J'ai toujours espéré que les propriétaires des chiens divagant prendraient conscience du problème et feraient en sorte d'y remédier.

Comme cela n'est pas le cas, je me vois dans l'obligation d'exercer mes pouvoirs de police et de faire appliquer la loi à partir du mardi 7 avril 2015.

Cela signifie que tous les chiens qui divaguent seront mis en fourrière.

Cela ne concerne pas les chiens qui auront échappé momentanément à la surveillance de leur maître. Je saurai faire preuve de discernement dans ces cas là si les propriétaires sont de bonne foi.

J'invite tout le monde à commenter et à diffuser cette information.

Le Maire, Christian SENECLAUZE.

Divagation chiens
Divagation chiens